AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.

Aller en bas 
AuteurMessage
Americus L. Preston

avatar

Nombre de messages : 78
fav0rite s0ng : Always by Bon Jovi
m0od : Moi ... je suis toujours de bonne humeur !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Dim 8 Fév - 23:21




All you need is love

« Me & my heart we've got issues, don't know if I should hate you or miss you.»
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    Bonjour je me présente, Americus Love Preston. Jeune femme d'à peine 20 ans et déjà ma vie a eu des centaines de hauts et de bas, tout aussi passionnant chacun. Je viens d'une petite ville des États-Unis. Oui oui, vous avez bien compris que je ne viens pas de Londres. Plutôt de l'état de Virginia. Un coin plutôt calme, mais toujours aussi charmant. Je suis née le jour de la St-Valentin. J'étais un beau cadeau d'amour pour ma mère, voilà pourquoi je porte comme second nom; Love. Pour elle je suis de l'amour sur deux jambes, je ne peux m'empêcher de donner tout l'amour que j'ai en moi. Beaucoup se demande pourquoi je ne nomme Americus, c'est un nom de fou, je dois me faire agacer souvent à cause de ce nom, mais au contraire. En entendant mon nom pour la première fois, le monde savent à qui ils ont affaire. Je ne suis pas qu'une fille comme toutes les autres. Je suis différente, et mon nom est ma façon de le faire comprendre au monde entier. C'était ce que ma mère voulait en me donnant comme nom Americus. Julia, Mary, sont de très jolis nom, mais il faut qu'un nom reflète notre personne, et Americus, reflète très bien qui je suis. Et pour ceux qui se le demandent, je suis une fille amoureuse, je ne suis pas en couple, du moins c'est trop compliqué pour dire cela. Mais j'espère l'être très bientôt. LoveActually.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Spoiler:
 


Dernière édition par Americus L. Preston le Mer 11 Fév - 7:07, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Americus L. Preston

avatar

Nombre de messages : 78
fav0rite s0ng : Always by Bon Jovi
m0od : Moi ... je suis toujours de bonne humeur !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Dim 8 Fév - 23:21

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    « Tu peux me passer 5 dollars, je veux m'acheter de nouveaux souliers, j'ai perdu les miens.»
    « Non mais 5 dollars t'es folle ou quoi?»
    « Bah je ne fais pas les prix, et en plus j'ai faim alors.»
    « Bon en voilà 10, va te gâter et ne m'agace plus c'est clair.»
    Et voilà comment ma mère est sortit de l'auto de mon père cette journée-là. Elle venait tout juste de quitter sa ville natale pour aller s'installer en Californie avec mon père, espérant ainsi pouvoir avoir la magnifique maison de ses rêves sur le bord de l'eau. Sauf que voilà, ce n'était pas vraiment leur cas. L'auto de mon père avait je ne sais combien de trou, de rouilles et tout ce qui normalement fait comprendre qu'elle est bientôt fini. C'est entre autre pour cela que ma mère avait perdu ses souliers, étant rendu avec un énorme ventre bien rond, elle était enflée, la pauvre. Et avait eu envie de retirer ses souliers, mais malheureusement pour elle, ils étaient tombés dans le trou qui était situés à ses pieds. Ne voulant pas continuer le chemin, sachant qu'elle allait bien devoir marcher un jour ou l'autre, elle demanda à mon père de faire un arrêt chez un magasin général où elle pourrait manger et s'acheter ce dont elle avait besoin. En sortant du véhicule, ma mère était loin de se douter que c'était la dernière fois qu'elle voyait mon père, remarque tous les signes étaient là. Il se fichait d'elle, ne s'intéressait jamais à elle quand elle parlait de son bébé, moi donc, et puis il était toujours en train d'en appeler une autre. Ma mère avait toutes les qualités du monde, elle les a toujours, mais son pire défaut était et restera la naïveté, elle préfère voir ce qu'elle a envie de voir plutôt que de voir la vérité. Du moins, comme je ne veux pas entrer dans la description de ma mère, cher cahier de français qui traîne pendant que je suis dans mon cours d'anglais, je vais continuer l'histoire de cette fameuse journée. Une fois entrer dans le magasin, ma mère se dirigea vers les souliers puis en choisis une paire, prenant soin d'acheter une bouteille d'eau, ayant incroyablement soif pour une fois. Bref, à la caisse elle donna son billet de 10 dollar et à la vu du prix que cela lui coûtait, elle venait tout juste de comprendre. 7.77 $ Une chose importante à savoir avec ma mère, elle a peur, mais alors là extrêmement peur du chiffre 7, puisque c'est le nombre de coup de couteau qu'elle avait reçu de la part de ses parents, le nombre d'appel à l'aide elle avait fait et plein d'autres trucs. Donc, voir ce chiffre, n'était pas une bonne chance comme tous le monde penserait. Elle ne prit donc pas la peine de prendre sa monnaie que la jeune caissière lui tendait puis partit en courant jusqu'à l'extérieur où mon père devait se trouver avec la voiture, mais plus rien. Il n'y avait que son vieille appareil photo qui marchait à peine. Sous le choc, elle s'était assise sur le bord du trottoir, espérant que tout ceci ne soit qu'un rêve. Mais bien entendu, c'était la réalité. Quand la caissière arriva près d'elle pour lui donner sa bouteille d'eau et sa monnaie, elle ne pu s'empêcher de remarquer l'état de ma mère, en lui demandant si tout allait bien. Naïve comme toujours, ma mère lui répondit qu'il était tout simplement aller faire réparer la voiture et qu'il allait revenir la chercher plus tard. Ce qu'il ne fit jamais. Elle se retrouva donc à nouveau à l'intérieur du magasin puis, y passa la nuit. Une nuit, puis une autre, sortant durant la jour, calculant le prix de tout ce qu'elle utilisait, pour pouvoir les rembourser un jour quand elle en aurait les capacités. C'est aussi l'endroit d'où lui est venu l'idée de mon fameux prénom. Americus Love. C'était un jour normal, où un photographe venait prendre des photos d'enfant pour son calendrier de l'année puis il l'avait aperçu faire le tour d'articles pour bébé et s'était dirigé vers ma chère mère pour lui adresser la parole.


    « Et ce sera quoi son nom à celui-là?»
    « Excusez-moi ?»
    « Je parle de votre bébé, ce sera quoi son prénom?»
    « Oh j'avais penser à l'appeler Alice. C'est jolie et ça sonne bien; Alice Preston.»
    « Non non ça ne va pas du tout. Il faut donner à cet enfant un nom qui parle pour lui. Bon je dois vous laissez, mais promettez moi que vous allez y repenser.»
    « Merci. Je vais certainement y repenser.»

    Et c'est ainsi que mon prénom est venu au monde, ainsi que moi dans ce fameux magasin. Je n'avais que quelques jours et j'étais déjà populaire, on prenait des photos de moi, on parlait de moi à la télévision. Je n'étais pas le premier bébé de l'année, étant née le 14 février, mais j'étais celui dont tous le monde parlait. Tous le monde souhaitait déjà me rencontrer. Ce n'est que plus tard que je compris l'importance que l'événement dont ma mère avait été témoin, était plus important que tout autre accouchement normal.

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    Plusieurs disent que l'enfance d'un enfant est très important. Que les moindres petits faux pas et ils vous détestera à vie. Ma mère n'y connaissait rien à la famille. Elle ne savait pas comment élever un enfant, elle n'avait aucun emploi, jusqu'au moment où le magasin où elle m'avait eu, lui proposa un travail. Elle n'avait pas beaucoup d'argent, on vivait avec une vieille tante à ma mère et son nouveau mari. Ma mère quand un homme s'approchait d'elle, elle avait beau essayer de résister, elle n'était jamais capable de résister très longtemps et finissait toujours dans le lit du nouveau de la ville. Une fois où elle pensait être enceinte à nouveau, elle paniquait, elle ne pouvait pas déjà avoir un autre enfant après peu de temps, finalement ses règles sont arrivés et elle a remercier le dieu et à fait un pacte avec lui. Elle ne sortirait plus avec aucun homme jusqu'à ce qu'il se décide à lui envoyer le bon. Et c'est ce qu'il fit, cependant il avait toujours été là depuis le tout début de ma vie. C'était l'homme qui l'avait aider à accoucher dans le magasin, il avait sauter à travers la vitre, la voyant en train de souffrir et souhaitant l'aider. Il l'aimait et elle aussi, et depuis que je me souvienne, je l'ai toujours appeler Papa, donc cela fait très longtemps qu'ils sont ensemble. Lui il est bibliothécaire reprenant l'entreprise familiale vu que sa mère était alcoolique et qu'elle ne pouvait plus s'occuper d'elle-même, donc il était impensable qu'elle puisse aussi s'occuper de sa bibliothèque. Ma mère tant qu'à elle, elle était photographe. Elle voulait qu'un jour quelqu'un voit une de ses photos et que la photo lui raconte l'histoire d'où elle vient. Voilà ma famille, il n'y a pas plus à dire ou à vous expliquer. J'ai grandi normalement, bien sûr durant mes premiers mois ça n'a pas été de tout repos. Quand je venais d'avoir 7 mois, et quand ma mère venait de le réaliser, il était déjà trop tard, je venais de me faire kidnapper par un couple de religieux qui disaient que j'étais un mauvais bébé vu que j'étais née en dehors de la règle du mariage. Heureusement, ils ne m'ont rien fait et ont été arrêtés et j'ai été retrouver. Déjà plus petite, j'étais différente des autres et j'avais une attention que personne d'autre n'avait. Et pour ceux qui se demandent ce que mon vrai père est devenue, et bien il a fait plusieurs trucs. Il a été en prison après avoir été retrouver avec une fille de 15 ans dans une voiture où elle avait mis toute sa drogue. En sortant, il avait essayer de se trouver un emploi, en vain, puis sachant qu'il aimait la musique et qu'il avait un don, il essaya de se trouver un agent, et bizarrement il réussit et commença à chanter quelques de ses chansons dans les bars où il recevait très souvent des bouteilles de bières en plein visage, allez savoir, ce n'était pas que ma famille qui ne l'aimait pas du tout!

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    Je vais vous accordez un souhait et sautez ma jeunesse, ce n'est pas qu'elle n'est pas intéressante, puisqu'elle l'a toujours été. Rappelez-vous, je suis différente des autres. Cependant, cela prendrait beaucoup trop de temps à écrire, et du temps j'en manque. On me voit souvent comme une fille qui ne sait pas ce qu'elle fait, faut dire que j'étais blonde il n'y a pas très longtemps. Je ne suis pas très grande, je ne fais que 5 pied 5 tout au plus. Je n'ai pas le corps parfait, mais j'aime le mien. J'y suis à l'aise. Je n'ai pas peur de manger mon hamburger de la semaine, car un tous les jours c'est pas santé, et même si je mange énormément, j'aime bien rester avec un corps en forme et en santé. Je n'ai pas des seins énormes à la Pamela Anderson, les lèvres d'Angelina Jolie. Je n'ai pas non plus les fesses de Eva Longoria. Je suis moi, Americus Love Preston. Un petit derrière, qui est quand même assez confortable quand on s'assit sur une chaise sans coussin, des seins qui remplissent un soutien-gorge de taille 34b, car après tout, on ne veut pas avoir d'un A comme à l'école, dans ce cas-ci, c'est la pire des choses. Mes lèvres sont petites, mais on veut toujours y goûter, elles sont naturellement un peu plus rosés que la normale, ce qui fait que j'ai rarement besoin de me mettre du gloss. Beaucoup de filles ont besoin de porter une certaine couleur pour faire ressortir la couleur de leur yeux, beaucoup aussi essai d'avoir les yeux de couleur vert émeraude, mais peu d'entre elles y arrivent vraiment, puisque ceux qui ont les yeux de cette couleur, se font rare. Heureusement pour moi, j'en fais partie. Mes yeux sont d'un vert éclatants qui attire toujours le regard des autres. Je n'ai pas besoin de mettre une énorme quantité de mascara ou de fard à paupières, la couleur de mon iris fait tout le travail, et mes yeux sont la partie que tous le monde regarde en premier, dépendant du haut que je porte bien sûr! Voilà à quoi je ressemble, si tu crois que tu serais intéressé par ce message mec imaginaire, réponds moi pas car tu ne m'intéresseras pas, c'est certain. Côté vestimentaire, j'ai plusieurs goûts. J'aime bien ce qui est confortable, les joggings, les leggings, tout les trucs qui fini par ings et qui se porte bien sûr. Cependant, je ne suis pas une fille pour rien, j'adore porter des robes, des vêtements moulants qui mette en valeur mon corps, car même si je ne suis pas la plus belle, je suis une des femmes fatales et mon corps j'en suis fière et pour le prouver, je le montre à tous le monde. J'aime porter des talons hauts car ainsi, j'ai l'impression de regarder le monde de haut au lieu de le regarder de plus bas. C'est peut-être fou vu ainsi, mais c'est ce que moi je pense, et peu importe si t'accepte ou pas, ton opinion est stupide selon moi! Une chose que j'adore porter, mon vêtements préférés sans aucun doute est mon manteau de cuir, je le porte toujours. Il faut dire qu'au prix que je l'ai payé, il faut bien que je le mettes pour qu'il en valent la peine! Côté bijou, on dit qu'une fille aime se couvrir d'or et de bling bling et tout le trucs. Ce n'est pas mon genre. Au nombre de fois que je sors dans des endroits pas très nets, et tout et bien ce n'est pas la meilleure des choses pour moi de porter des trucs qui brillent. Par contre, quand je sors avec des amis dans un restaurant ou même une boîte, je mets un petit collier avec bague et bracelet, puis je suis prête à partir. Avec moi, côté bijou la simplicité est beaucoup mieux! Et puis voilà tout ce qui concerne mon physique, ce n'est pas aussi compliquer que ma vie et mon caractère, c'est même facile à comprendre, même pour les nuls. Vous n'aurez pas besoin du livre ; comprendre un style pour les nuls!


    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    Entrons dans la partie la plus sale de ma vie. Cœur sensible s'abstenir. Quand je dis que je suis différente des autres, je me répète mais c'est pour vous faire comprendre l'immensité que tous ceci à pris sur moi. Je n'ai jamais pris de drogue cependant, quand je faisais une connerie, j'étais 100% moi-même, je voulais tout ressentir de ce que je faisais. Avoir du plaisir de le faire simplement parce que j'en avais envie et non parce qu'une substance en moi en avait envie. Voler des bonbons dans un dépanneur, c'est ainsi que tout à commencer vers l'âge de 10 ans. Je me traînais avec des amies et puis à force de se lancer des défis et de voir qui était la plus apte à faire la pire des choses, je me suis retrouver à voler, et je n'ai jamais ressenti un tel sentiment. Le sentiment de faire ce que je voulais quand je le voulais, sans que personne d'autre ne me voit. Ma mère par contre ne pensait pas la même chose quand je suis revenu plus tard avec pleins de bonbons dans mes poches et pourtant je n'avais aucun argent.

    « Americus, comment as-tu eu ses bonbons?»
    « Je les ai pris au dépanneur.»
    « AMERICUS, on ne prends pas, on paie. Tu vas te faire prendre un jour si tu recommences.»
    « Ne t'inquiètes pas maman, je suis différente.»
    « Tu n'as pas l'air de comprendre que tu n'ai pas invincible Americus. »

    Avait-elle raison? Je ne saurais vous répondre, je n'avais que 10 ans à l'époque. Je croyais que j'avais tous les droits du monde et que rien ni personne ne pourrait m'arrêter. J'étais loin de me douter que c'était le début d'une grosse histoire d'amour entre moi et le trouble. Le vole n'était pas tout ce que je faisais, je faisais chier mes amies, mes professeurs, le directeur et même la police. À 14 ans, j'étais tellement entourée de toutes les personnes possible, que j'aimais encore plus le sentiment que de me mettre dans le trouble me procurait. Ma mère, elle, commençait à avoir des cheveux gris tellement elle s'inquiétait pour moi. Mon beau-père était toujours à ses côtés lui répétant chaque fois qu'un jour j'allais comprendre et revenir la bonne petite Americus Love Preston que j'étais. Je n'étais plus une petite fille, je faisais ce qui me plaisait, ne répondait jamais aux attentes des adultes, car selon moi, ils ne savaient rien de la vie, alors qu'au contraire, ils avaient vécu beaucoup plus de truc que je n'aurais pu penser.

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .




Dernière édition par Americus L. Preston le Mer 11 Fév - 3:11, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Americus L. Preston

avatar

Nombre de messages : 78
fav0rite s0ng : Always by Bon Jovi
m0od : Moi ... je suis toujours de bonne humeur !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Dim 8 Fév - 23:21

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    Je n'avais pas d'emploi mais j'avais tout l'argent dont j'avais besoin. Je vendais des trucs aux étudiants de mon école que personne ne pouvait leur apporter, ou même leur donner. Puis comme à mon habitude, je me faisais prendre et je souriais pour prouver que je m'en fichais et que j'étais même heureuse d'être où j'étais, même lorsque je m'étais retrouvé avec un policier dans une petite pièce, où il avait été charger de me faire réaliser le trouble dans lequel j'étais en train de m'enfoncer.

    « Vous n'avez pas l'air de comprendre que ça vient grave votre problème mademoiselle.»
    « Il n'y a aucun problème, seulement des solutions non?»
    « Vous avez un dossier maintenant, la prochaine erreur et vous irez en prison. Que comprenez-vous pas?»
    « Vous ne comprenez pas ; Je suis différente.»

    Je suis différente, c'est certainement une des phrases que je dis le plus souvent. Je ne suis pas comme les autres, j'aime avoir du plaisir, mais pas du plaisir facile à obtenir. Je veux travailler fort, risquer le tout pour le tout pour obtenir le bon plaisir qui est tellement bon à savourer. Je n'allais pas m'arrêter d'être heureuse, tout simplement parce que j'avais un petit dossier criminel. Je n'avais vendu que des montres et des bagues. Rien de grave, je les avais trouver de toute façon alors!

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    Bon, à la demande général je vais vous parler de ma nuit passer en prison. C'était amusant, et en même temps traumatisant. Disons qu'on ne s'attend jamais, réellement, à finir en prison. Heureusement pour moi je n'y ai passer qu'une nuit. Bref tout cela avait commencer un vendredi soir. J'avais envie de sortir et un de mes copains venait de m'envoyer un message texte disant qu'il y avait un nouveau club qui venait tout juste d'ouvrir, que c'était le top du top. Alors comment refuser cette invitation? Allez à l'inauguration d'un club me semblait amusant et très enrichissant vu la foule de monde que j'allais y voir. Donc j'avais mis mon beau pantalon noir qui avait l'apparence d'un pantalon de cuir avec un top dans les tons gris-noir. Dans ce temps là j'étais encore blonde donc tout me faisait bien. Une fois arrivée, je n'ai eu qu'a regarder le doorman en souriant, et il nous laissa entrer, sachant très bien qui j'étais. Ceci est une autre histoire, peut-être plus tard si on en a le temps. Une fois à l'intérieur, bien sûr je n'avais pas l'âge pour entrer dans un club, ni pour consommer de l'alcool, mais ce n'est pas ce qui m'a emmener en prison. Du moins pas tout à fait, puisque quelqu'un avait droguer ma margarita, bizarrement, il n'a jamais profiter de moi, donc je crois que c'était pour que je fasse à nouveau une folle de moi. Et c'est ce que j'ai fait. Je suis monter sur le bar, j'ai commencer à danser au rythme de la musique, puis comme elle m'entraînait je commençais à retirer mon haut, tout juste alors que ça allait devenir chaud, la police fit son entrée. À ce qui parait, le bar était illégal en lui-même, il n'avait aucun permis de musique, d'alcool ou tout autre. Tous les jeunes en bas de 21 ans ont eu leur parents de prévenus, mais moi tout simplement en soutien-gorge, je m'étais diriger vers un policier que je trouvais de mon goût, souhaitant le draguer pour qu'il oublie ce qu'il était en train de faire.

    « Monsieur l'agent, si vous voulez mon numéro je peux vous le donner, et même mon adresse.»
    « Votre numéro vous le ferez à d'autres. Je vous embarque.»
    « Quoi? Mais vous êtes mongoles, je suis différente moi.»
    « Allez dire ça aux autres qui comme vous se sont essayés.»

    Un peu bu, un peu de drogue, la première fois que j'en faisais je vous assure, puis voilà comment je me suis retrouvée en prison. Ce n'était pas la plus belle soirée de ma vie. Les autres femmes qui y étaient m'ont foutu la trouille de ma vie, elles essayaient de se battre avec moi pour savoir qui allait avoir la meilleure place du banc, car oui en plus je n'avais pas de cellule seule, j'avais le mérite d'être avec des filles de mon genre. Je n'avais que 19 ans, et je ne souhaitais pas atterrir à nouveau dans une prison, alors disons que c'était ce qui m'a donner une leçon. J'avais chercher le trouble, mais un peu trop. Peut-être allais-je devoir ralentir la cadence rien qu'un peu. Dormir en prison, n'essayez jamais. Je me suis lever le lendemain matin en portant les vêtements d'une autre prisonnière, soit disant qu'elle aimait trop mes vêtements. Ouais, j'avais vraiment peur à ce moment. Puis heureusement mon beau-père est venu payer ma caution sous une conditions. Que je me calme un peu, que je commence les études et que je rassure ma mère qui était en train de virer folle. Je lui promis toutes ces choses puis nous sommes rentrés enfin à la maison où j'ai pu dormir dans mon lit ultra confortable, changer mes vêtements qui puait la sueur et prendre un bon bain chaud.

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    J'avais beau dire que j'allais arrêter de me mettre dans le trouble, c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Je me tenais avec les mêmes personnes, fréquentais les mêmes places et cela, j'avais un peu de la difficulté à le changer. Du moins, en avais-je tout simplement l'envie? Je venais de sortir avec un ami dans un club, qui cette fois-ci était très normal. J'y croisa alors un homme qui me faisait de l'œil et qui me plaisait énormément, je me dirigea donc vers lui, question de connaître son nom et danser avec lui. Je n'ai pu faire qu'une seule chose des deux, danser avec lui. Il souhaitait garder son nom anonyme et cela j'appréciais encore plus, j'ai toujours eu un faible pour les méchants garçons et les mystérieux. Vers la fin de la soirée après avoir danser, embrasser et toucher sans cesse ce jeune homme il m'invita à son appartement et je ne pu m'empêcher d'accepter. Donc nous nous dirigions vers la sortie alors qu'une jeune femme vint m'arrêter;

    « Ne pars pas avec lui, je connais ce type. Il est loin d'être ce que tu penses.»
    « Je ne me fais pas d'idée. Je veux le connaître justement.»
    « Crois moi, ne vas pas le rejoindre ou tu vas le regretter.»

    Je ne la connaissais pas, mais quelque chose en moi me disait que cette jeune femme avait raison. Cependant, je suis quand même partie avec lui. Et elle avait l'air de se douter que je ferais ce choix, sinon ce qui suit, ne se serait pas passer exactement comme qui suit. Une fois arriver à son appartement, nous avons commencer à nous embrasser, retirer les vêtements de l'autre, s'embrasser encore, puis ce qui suit est un fait vécu, il sortit un couteau de sa poche de pantalon, me regardant dans les yeux comme un fou.


    « Tu ne sentiras rien, c'est pour m'exciter encore plus.»
    « Tu veux que je saigne si c'est ce que je comprends.»
    « Il y a rien de plus beau que du sang sur le corps d'une blonde.»

    À ce moment je me demandais dans quoi je m'étais embarquer. Aurais-je du écouter les avertissements de la jeune femme plus tôt ? C'était trop tard pour regretter mon choix, mais j'aurais souhaiter que quelqu'un soit ici, qu'ils m'entendent crier du plus fort que je le faisais, puis ce fut le cas. Cette demoiselle arriva avec son poivre de Cayenne et aspergea mon agresseur si on peut l'appeler ainsi, puis m'entraîna rapidement loin de lui. Pour ceux qui ne le savent pas encore, cette personne est nul autre qu'Effy N. Cooper. Depuis ce temps on ne se quitte presque plus, on se considère comme des sœurs, toujours à prendre soin l'une de l'autre. Si ce n'était pas pour elle, je ne serais pas vivante aujourd'hui car après quelque recherches nous avons appris que le jeune homme en question, tuait ses victimes après avoir coucher avec elle. Je n'aurais pas supporter l'idée d'être une de ses filles, même si je serais morte, je ne l'aurais quand même pas apprécier. C'est ce qui m'a forcer à changer tout. Mes fréquentations, mon style de vie, ma couleur de cheveux. Tout ce que j'étais, par contre ne pouvait changer. J'étais toujours la bonne vieille Americus qui était prête à tout. Simplement, maintenant je connais les limites et je ne veux pas les franchir.

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


    Ce qui suit est mon petit conte de fée à moi. Jamais vous n'en entendrez parler autre part qu'ici, dans mon petit cahier rien qu'à moi. C'est une histoire que je gardes pour moi, de peur qu'un jour on me la vole. J'ai souris, pleurer, ris en compagnie de cette personne, et j'espère que cela ne fait que commencer, car j'en veux toujours plus. C'était un soir d'automne, je sortais de l'appartement d'une amie et il pleuvait et j'avais emmener mon bon vieux parapluie qui avait vu les pires orages possible, mais je l'aimais quand même puisqu'il était rouge. En descendant les marches pour l'ouvrir, déjà tremper de la tête au pied tellement il pleuvait, je m'aperçus qu'il était briser, et il ne s'empêcha tout de même pas de me le prouver en se retournant complètement, au même moment où un jeune homme charmant, policier bien entendu, fit son apparition pour m'aider. Cependant il n'a rien réussit et c'est ainsi que la discussion débuta.

    « Je crois qu'il est briser peu importe ce que je fais!»
    « J'espère que vous êtes meilleurs à attraper les bandits!»
    « Je vous en achèterai un autre si c'est ce qui vous faut!»
    « Faut pas vous forcez, c'est qu'un parapluie après tout.»
    « Moi c'est Shayne, Shayne Koerner au fait.»
    « Enchantée Shayne ... »

    Puis je me tourna puis repartit vers mon appartement. Je voulais qu'il travaille pour me retrouver, si c'était ce qu'il voulait. Mais déjà en le voyant, j'avais l'impression qu'il était celui qu'il me fallait. Il lui fallu deux semaines pour me retrouver, plus que ce que j'avais imaginer. Policier, il aurait été capable de me trouver en un rien de temps puisque j'avais déjà des antécédents. La soirée qu'il est venu me voir à mon appartement j'étais encore en train d'écouter le meilleur film qui fait pleurer, une promenade inoubliable avec Mandy Moore et Shane West. Je crois que c'était un signe, Shane et mon Shayne à moi. Quand j'entendis cogner à la porte, j'étais en bas de pyjama et un grand t-shirt d'un ancien copain. Je n'ai même pas eu le temps de parler, qu'il m'adressa la parole avec son sourire de charmeur.

    « Americus Love Preston, une fille qui n'a peur de rien, qui a souvent eu affaire avec la police et qui refuse de dire quoi que ce soit sur elle-même.»
    « Je vois que vous avez fait vos petites recherches.»
    « Après tout, être policier à ses avantages.»
    « Ouais sauf que vous avez pris beaucoup plus de temps que je ne le pensais!»
    « Alors vous m'attendiez?»
    « Règle 1 sur moi; j'obtiens toujours ce que je désire.»

    Les deux on se regardait comme si rien autour n'existait puis je le fis entrer dans mon appartement en refermant la porte pour l'embrasser. J'ai besoin de vous faire un dessin pour ce qui suis ou bien vous le devinez par vous-même? Après cette soirée, ce fut le début d'une aventure fantastique avec un homme merveilleux. Vers le mois de novembre il m'avait emmener visiter des amis à lui dans un chalet, puis lorsque nous étions seul dans notre chambre, lui debout près de la fenêtre et moi coucher sur le lit, je le regardais sans parler, je le contemplais, me disant tellement de choses dans la tête. Quand il me demanda ce que j'avais à le fixer ainsi, je lui ai répondu cette fameuse phrase moi ;

    « Tu sais que t'es différent?»
    « Est-ce une bonne chose ou une mauvaise selon toi?»
    « T'es loin d'être ce que j'imaginais.»
    « Alors je comprends, tu vas jamais répondre clairement à mes questions pas vrai?»

    Et déjà là, il me comprenait. Il savait que les questions pour moi, ne servait à rien. Il fallait me regarder aller et apprendre. Il savait tout de moi, car oui je parles de moi-même, j'ai cette maladie qui fait que je ne peux arrêter de parler, mais c'est ainsi. Il sait la véritable histoire de ma vie, et m'accepte comme je suis, même si j'ai déjà eu des problèmes avec la police. Il ne me demande pas où je vais quand je sors, si je suis frustrée, je n'ai pas besoin de lui dire pourquoi, il le sait. On est peut-être différent, on vient de deux mondes complètement opposé, mais quand je suis avec lui, je me sens si bien. J'ai l'impression que le monde m'appartient et je n'avais jamais ressenti cela avec un autre homme. Je l'aime, mais je ne veux pas lui dire. C'était beaucoup trop tôt, on ne se connaissait que depuis septembre et on était en novembre après tout. Il savait que ma passion était la musique, il savait aussi que la raison pour laquelle j'entrais facilement partout c'est parce que mon père est un grand chanteur, nul autre que Robert Preston. Il sait que je chante aussi et que c'est un moyen pour moi de me libérer de toute émotions que je ne peux gérer. Cependant il est le seul pour qui j'ai chanter. Pour qui je chante toujours à vrai dire.

    . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






Dernière édition par Americus L. Preston le Mer 11 Fév - 7:02, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy N. Cooper
    EFF' i lost you once, and im not gonna loose you again

avatar

Nombre de messages : 71
fav0rite s0ng : fall for you; second s.
m0od : happy&in love ( L )
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 06/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Dim 8 Fév - 23:23

OOOOOOOOH KATIE I love you
Je veux un liiienn *se met à genoux xDD*
J'adore ton avatar (L)
BIENVENUE AMERICUS :]

_________________
    (c) lora
    Your voice was the soundtrack of my summer
    Do you know you're unlike any other?
    Your eyes are the brightest of all the colors
    I don't wanna ever love another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemical-reacts.forumactif.com
Jude A. Underwood

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 25
fav0rite s0ng : white horse • taylor swift
m0od : awesome !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 06/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Dim 8 Fév - 23:27

J'adoooore Katie ! =) Superbe actrice et j'adore son rôle dans Supernatural.
Bienvenue =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemical-reacts.forumactif.com/
Americus L. Preston

avatar

Nombre de messages : 78
fav0rite s0ng : Always by Bon Jovi
m0od : Moi ... je suis toujours de bonne humeur !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Lun 9 Fév - 0:07

Mercii beaucoup vous deux =)
En plus Ashley I love you Comment refuser un lien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy N. Cooper
    EFF' i lost you once, and im not gonna loose you again

avatar

Nombre de messages : 71
fav0rite s0ng : fall for you; second s.
m0od : happy&in love ( L )
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 06/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Lun 9 Fév - 0:16

HAA YAY :]
tu as besoin de quoi ? I love you

_________________
    (c) lora
    Your voice was the soundtrack of my summer
    Do you know you're unlike any other?
    Your eyes are the brightest of all the colors
    I don't wanna ever love another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemical-reacts.forumactif.com
Americus L. Preston

avatar

Nombre de messages : 78
fav0rite s0ng : Always by Bon Jovi
m0od : Moi ... je suis toujours de bonne humeur !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Lun 9 Fév - 0:26

Et bien comme je n'ai pas encore fait d'histoire je dirais
que j'ai besoin de n'importe quoi. Donc ce qui t'arrange m'arranges aussi =) I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude A. Underwood

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 25
fav0rite s0ng : white horse • taylor swift
m0od : awesome !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 06/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Lun 9 Fév - 0:31

Ton code est validé Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemical-reacts.forumactif.com/
Lisbeth Ainsworth Meadow
    LIZ ta voix s'efface de mes pensées

avatar

Nombre de messages : 148
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Lun 9 Fév - 13:32

    Bienvenuuuuuuuuuue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacee Meadow

avatar

Nombre de messages : 68
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Lun 9 Fév - 14:33

    Bienvenuue 23
    Katie 17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Americus L. Preston

avatar

Nombre de messages : 78
fav0rite s0ng : Always by Bon Jovi
m0od : Moi ... je suis toujours de bonne humeur !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Lun 9 Fév - 15:42

Mercii vous deux
OMG Kristen 23
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Americus L. Preston

avatar

Nombre de messages : 78
fav0rite s0ng : Always by Bon Jovi
m0od : Moi ... je suis toujours de bonne humeur !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Mer 11 Fév - 7:03

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Tout de fois, comme dans chaque histoire d'amour il y a toujours le mauvais côté des choses, nous ne nous fréquentons plus depuis bientôt un mois. Pourquoi? Tout simplement parce que monsieur m'a clairement dit de me mêler de mes propres affaires mais que bizarrement j'en étais pas capable. Il a des problèmes qu'il doit régler. Cependant, je ne peux l'oublier. Il me manque tellement que je ne suis rien sans lui. Je ne chante plus, je ne fais plus rien de ce que je faisais avant. Je n'oses même plus aller marcher sur la rue où nous nous sommes rencontrés. Je ne vous avais pas dit que j'étais amoureuse? Et oui c'est le cas, cependant on dirait que ce n'était que dans mon cas à moi. C'était loin d'être réciproque. Tous le monde me dit que je suis folle et que je devrais l'appeler pour lui parler, car je ne me suis jamais ennuyer autant de quelqu'un de toute ma vie, que je n'ai jamais aimer autant quelqu'un de ma vie. Ils ne comprennent tout simplement pas le fait que quand on me repousse, j'apprends rapidement et que j'écoute et que je laisse tomber. Je suis peut-être folle, mais j'ai un cerveau et surtout un coeur qui ne veut tout simplement pas se faire marcher dessus par quelqu'un qui se fou royalement de mes sentiments, du moins c'est ce que je pense moi. Si ce n'est pas le cas, il devra me le prouver. Je ne sais même pas si je dois le détester ou bien m'ennuyer de lui. J'espère que si je le revois je pourrais lui résister, ou est-ce que je dois le frapper ou l'embrasser? Tout est si mélangé dans ma tête, que je ne sais plus où j'en suis. Mais bon quoi de nouveau avec moi. C'est tout maintenant, je crois que vous en savez assez pour me comprendre. Je suis Americus Love Preston. J'aime faire la fête, m'amuser, tenter le tout pour le tout et tout simplement être DIFFÉRENTE.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Et puis voilà j'ai *enfin* terminée 23

_________________


    But then you kissed me and suddenly I don't care anymore
    Something in me tells me you're the one I'm looking for
    But then you kissed me and suddenly I don't care anymore
    Something in me tells me you're the one I'm looking for

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Effy N. Cooper
    EFF' i lost you once, and im not gonna loose you again

avatar

Nombre de messages : 71
fav0rite s0ng : fall for you; second s.
m0od : happy&in love ( L )
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 06/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   Mer 11 Fév - 7:14

J'adoooooooooore(L)
VALIDÉ FEMME FATALE DE RÊVE 37

_________________
    (c) lora
    Your voice was the soundtrack of my summer
    Do you know you're unlike any other?
    Your eyes are the brightest of all the colors
    I don't wanna ever love another.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemical-reacts.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Americus Love Preston • Cause me & my heart we've got issues.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Preston Love - Preston Love’s Omaha Bar-B-Q (1969)
» Spanish is the Love Tongue
» Billy Preston
» [Italie] "Love and Death" utilisée durant le match de foot Allemagne-Argentine
» Carlos Santana/Mahavishnu John McLaughlin : Love Devotion Surrender (1973)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ CHEMICALS REACT :: INTRODUCTION • :: •• ps; i love you ; introduce yourself. :: Présentations validées.-
Sauter vers: