AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 . _Lucy J. Stanford. *

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucy J. Stanford

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
fav0rite s0ng : Young Folk- Peter Bjorn & John. Lullaby-The Cure. This Modern Love-Bloc Party . . .
m0od : Good. Very Good.
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 09/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: . _Lucy J. Stanford. *   Lun 9 Fév - 1:33

All you need is love

TAG LINE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
nom; Lucy J. Stanford
âge; 21 ans
date de naissance; 16 Août 1988
lieu de naissance; New York
groupe; I've got no one
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .






    Lucy a toujours eut plus ou moins une vie de rêve. En effet, pour commencer, elle est née un beau et chaud jour d’été, dans l’une des plus belles villes qui puisse exister : New York. Alors que normalement, ce jour aurait du faire la joie de ses parents, ce ne fut pas exactement le cas. Enfin si, ils étaient heureux évidemment mais cela n’empêchait pas que ça rajoutait un problème de plus, sur une liste déjà longue. En effet, Adam et Kate Stanford venaient tout juste de fêter leur 23 ans, de se marier et avaient déjà beaucoup (trop ?) de responsabilités. Tout d’abord, ils devaient s’occuper d’Alexander, leur fils tout juste âgé d’un an. De plus, Adam venait à peine de créer une entreprise : une maison de disque, plus exactement. C’était un projet qui lui tenait énormément à cœur. Il y croyait, il savait que sa allait fonctionner. Kate le soutenait évidemment. Ils étaient musiciens de père en fils, pour lui cela avait toujours été son plus grand rêve. Mais comment avaient-ils eu l’argent me direz-vous. La réponse était simple : la famille de Kate était riche, très riche même. Leur demandé n’avait pas été simple, mais ses parents avaient finalement acceptés. En effet, elle n’avait plus de bon contacte avec eux depuis qu’elle sortait avec ce « bon-à-rien » comme ils l’appelaient. Kate aurait pu abandonner Adam, mais cette idée lui était impensable. Elle l’aimait. Il l’aimait. Ils s’aimaient. Un vrai amour, celui de toute une vie. Ils en étaient persuadés, c’était émouvant rien qu’en les voyants. C’est grâce à tous cet amour, qu’ils avaient décidés malgré tout les soucis que cela pouvait impliquer, de garder leurs deux enfants. C’est dans cet environnement que la petite Lucy pointa le bout de son nez.

    Quelques années plus tard, lorsque Lucy n’était encore qu’une fillette, la situation était un peu différente. C’est normal, il faut bien que la vie évolue, qu’elle change. Non ?! Enfin bref, là n’est pas là question. Tout d’abord, le changement majeur était la maison de disque « Stanford & Cie ». Oui, elle existait toujours et plus que jamais ! En effet, Adam avait réussit à dénicher quelques groupes qui commençaient à se faire connaitre à travers toute l’Amérique. Il était en était très fier. Son rêve d’enfant se réalisait. Mais cela avait un prix évidemment. C’est toujours comme ça, n’est-ce pas, rien ne peut être parfait trop longtemps. C’est comme si la vie était trop jalouse de votre bonheur et qu’elle voulait vous reprendre quelque chose que vous pensiez à vous, rien qu’à vous et que vous considériez comme acquis. Pour Adam, le prix à payer, c’était d’être loin de sa famille, de sa femme adorée et ses adorables bambins. Il passait les week-ends chez lui, à New-York et sinon il travaillait, encore et encore. Kate, elle que devenait-elle ? Attendre son mari sagement, élevé ses enfants le mieux qu’elle peut et faire le manège dans une maison vide. Ce n’était pas vraiment l’idée qu’elle se faisait de sa vie. Une petite voix dans sa tête, ne cessait de lui répéter que ses parents avaient peut eut être raison … Mais elle refusait de se laisser abattre et faisait comme si rien ne l’atteignait. Après tout, elle l’aimait son Adam, c’était l’homme de sa vie. Il allait bientôt revenir à la maison. Comme les femmes amoureuses peuvent être naïve. N’est-ce pas ? Lucy, elle, était encore trop petite pour savoir se qui se tramait. Sa vision enfantine la poussait à croire que tout le monde était heureux, que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Comment lui en vouloir ? Elle était encore innocente et pure. Même si son père lui manquait, sa maman adorée lui apportait tout l’amour dont elle avait besoin. De plus, à chaque fois que son père revenait à la maison, il lui ramenait un petit cadeau ou un souvenir de chaque ville dans lequel il était allé. Elle commençait à en faire la collection et les gardait précieusement. C’est sans doute à partir de ce moment là, que la jeune fille se promis de voyager le plus possible, quand elle en aurait l’âge. De visiter les plus belles capitales : Paris, Madrid, Londres . . .

    C’est à l’âge de 13 ans que tout bascula. C’est vraiment à partir de ce moment là, que la jeune fille ouvrit les yeux, qu’elle sortit de son innocence. Malgré elle certes, mais elle n’avait plus le choix. La réalité était devant elle. Elle revoit encore la scène, ses parents qui lui annonce, à elle et son frère, qu’ils allaient se séparer. « Divorcer » comme on dit juridiquement. Alors qu’ils avaient eut peur de la réaction de la petite cadette, Lucy avait étonné tout le monde. Elle n’avait pas réagit, même pas une larme. Elle était triste évidemment, mais elle ne voulait pas le montrer. Elle savait que ses parents souffraient assez, pas besoin d’en rajouter comme ça. Prendre son premier amour n’est jamais facile. Le plus dur pour elle, fût de choisir avec qui elle allait vivre. Bien que son père était seul, il avait au moins son travail et puis de toute façon, il ne serait jamais à la maison. Kate, elle, avait sacrifié toute sa vie pour elle et son frère. Le choix se fût rapidement. Bien que son père lui manqua énormément, elle arrivait à géré la situation, elle le voyait des qu’elle pouvait. C’est à partir de ce moment là, qu’elle se rapprocha beaucoup de son grand frère. Alexander, le seul et l’unique. Sans vraiment savoir pourquoi, elle se sentait rassuré quand il était avec elle. Il la protégeait, elle adorait ça. Il y avait une complicité rare pour des frères et sœurs.

    Lorsqu’elle eut 18 ans, la belle blondinette eut à faire l’un de choix les plus dur de sa vie. En effet, son père venait tout juste lui annoncer qu’il allait habiter à Londres et que se voir serait beaucoup plus dur (quoi que, elle était habitué depuis toujours à ses voyages à répétition). Puis, il lui avait aussi proposé de venir vivre avec lui. Londres. Elle n’y croyait pas. C’était la ville de ses rêves depuis qu’elle était enfant, elle avait toujours imaginé qu’un jour où l’autre elle habiterait là bas. C’était une opportunité en or. Après tout, qu’est ce qui la retenait à New York. Bien sur, elle avait ses amis, ses habitudes et puis il y avait sa mère. Et son frère. Oui, sa allait sans doute être lui, le plus dur à quitter. Elle l’aimait tellement, elle n’avait jamais vécu sans lui. Sa mère avait refait sa vie et était apparemment heureuse. Mais Alexander. Lui, l’encouragea à partir. Il voulait le meilleur pour sa petite sœur adorée. Elle le supplia de venir aussi. Elle trouva tous les arguments possible et inimaginable. Mais rien ne le fit changer d’avis. Lucy allait partir sans lui. Elle avait peur, mais elle était tellement heureuse. Enfin, sa vraie vie aller pouvoir commencer.

    Maintenant, elle vit à Londres depuis près de 3 ans. Lucy a-d-o-r-e cette ville. Elle y a ses petites habitudes, tout va plus ou moins bien. Oui, car rien n’est tout blanc ou tout noir. Elle c’est fait des tas d’amis, des vrais, sur qui on peut compter. Elle a aussi fait de nouvelles expériences. Sortir, faire la fête est devenu une passion. Vitale même. Rencontrer des gens, draguer, gouter à tous les cocktails possibles et dépasser ses limites. Oui, elle est jeune et a bien l’intention d’en profiter. Mais ce n’est pas pour autant que la jeune fille laisse ses études de côtés. En effet, elle vient de commencer sa deuxième année de journalisme. Elle est très douée pour écrire. Elle aime ça. Lucy travaille dur pour devenir une journaliste spécialisée en musique : en particulier de Rock n’ Roll. Héhé en plus, ce n’est pas se qui manque les groupes fantastiques à Londres. Mais où est l’ombre au tableau ? Il doit bien y avoir quelque chose qui ne va pas dans cette vie parfaite. Oui, sans doute, mais son caractère optimiste la pousse à ne pas y penser. Cependant, un nouveau sentiment, encore inconnu, vient d’apparaitre chez la jeune femme : L’amour. Bien qu’elle pense n’avoir aucune chance avec lui, son cœur l’a choisi. De toute façon, elle ne s‘avouera jamais la vérité. Bien qu’elle pense chaque minute à lui, que son cœur bat à la chamade rien qu’en le voyant et qu’elle devient une toute petite fille naïve en le voyant, jamais elle ne dira qu’elle tient à lui, et même plus qu’elle l’aime.

    Essaye de te convaincre le plus possible que vous êtes seulement, ma petite Lucy… On verra combien de temps, tu nieras la vérité.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

pseudo, nom; Margaux
âge; 16 ans
avatar; Taylor Momsen
où avez-vous connu «chemical reacts»; Grâce à Kimmichou <3
que pensez-vous du forum ?; J'adore, evidemment Smile
code, code, code ?; Boy-Gril



Dernière édition par Lucy J. Stanford le Lun 9 Fév - 21:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth Ainsworth Meadow
    LIZ ta voix s'efface de mes pensées

avatar

Nombre de messages : 148
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: . _Lucy J. Stanford. *   Lun 9 Fév - 13:29

    Krikriiiiiiiiiiiiii (L)
    Bienvenue (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacee Meadow

avatar

Nombre de messages : 68
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 08/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: . _Lucy J. Stanford. *   Lun 9 Fév - 14:37

    Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude A. Underwood

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 25
fav0rite s0ng : white horse • taylor swift
m0od : awesome !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 06/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: . _Lucy J. Stanford. *   Lun 9 Fév - 15:24

On a deux Kristen, la première qui finit sa fiche à le rôle Wink.
Bienvenue, en passant.

Et le code est mauvais ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemical-reacts.forumactif.com/
Lucy J. Stanford

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
fav0rite s0ng : Young Folk- Peter Bjorn & John. Lullaby-The Cure. This Modern Love-Bloc Party . . .
m0od : Good. Very Good.
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 09/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: . _Lucy J. Stanford. *   Lun 9 Fév - 16:06

Merci tout le monde x) I love you
Bon finalement je prend Taylor, car j'avais pas vu qu'il y avait deux Kriikrii Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucy J. Stanford

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
fav0rite s0ng : Young Folk- Peter Bjorn & John. Lullaby-The Cure. This Modern Love-Bloc Party . . .
m0od : Good. Very Good.
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 09/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: . _Lucy J. Stanford. *   Lun 9 Fév - 20:51

Oups, désolée du double post, mais je pense avoir terminé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude A. Underwood

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 25
fav0rite s0ng : white horse • taylor swift
m0od : awesome !
<center><b>PICTURE</b><i>t :
Date d'inscription : 06/02/2009

IF YOU WANNA BE MY LOVER,
friends&c0':

MessageSujet: Re: . _Lucy J. Stanford. *   Mar 10 Fév - 0:22

Tout m'a l'air parfait ! =)
Tu es validée. Bon jeu et n'hésite pas à faire un peu de pub pour nous dans ton entourage Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemical-reacts.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: . _Lucy J. Stanford. *   

Revenir en haut Aller en bas
 
. _Lucy J. Stanford. *
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sir Charles Villiers Stanford (1852-1924)
» stanford psdr 28
» STANFORD OLSEN
» gulo sells ... but who's buying ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▬ CHEMICALS REACT :: INTRODUCTION • :: •• ps; i love you ; introduce yourself. :: Présentations validées.-
Sauter vers: